Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 11:50

Bonjour,

 

Une semaine après cette formidable aventure, il est temps de relater les moments forts et inoubliable que ces championnats nous aurons apportés.

Tout d'abord ce fut un plaisir de rencontrer réuni dans la même compétition tous mes champions: Mario, Piero, Fabien, Jacques. Ces derniers car ils font ou ont fait partie des HVL's. Ce fut également très bon de se retrouver en équipe de France avec mes amis: Patrick, Thierry, Vianney, Phiphi et Bernard. Deux semaines de bonne entente, des rapports excellents, une équipe en somme....

Annecy-2014-1278.JPG  

Toutes les images, films et résultats sont disponibles sur le site du mondial: link

Au général, en classe 5,, nous finirons 3ième par équipe, derrière les Autrichiens puis les Allemands. Patrick a du quitté la compétition en plein milieu pour des raisons personnelles, il nous aura manqué cruellement, nous aurions peut-être pu finir deuxième par équipe: bon Bronze contre Argent l'important n'est pas là...

VFO_3693.jpeg

Quelques autres moments de partage:

VFO 3393VFO_3333.jpeg

 

Cette compétition fut également le cadre de plusieurs accidents, trop au goût de tous.

Le premier jour, la manche se termine par Faverges, un classique, du coin mais avec une brise Nord soufflant du Lac (30km/h environ), la rentrée est donc assez tactique. Certains ont du poser avant le goal juste après Faverges, les champs sont nombreux mais parfois très turbulents. Fabien en fera les frais en se cassant l'humérus lors du poussé final, une lourde sanction pour une erreur somme toute banale, c'est cher payé... Dans le même champ, il y aura encore deux autres accidents, un bassin en rigide et une côte cassée pour une des pilotes de la classe 1.

Deux jours plus tard alors que nous étions sur le retour du Parmelan, nous tournions trois rigides à 2200m au dessus des Lanfont quand l'allemand qui me précédait entra violamment en collission avec un parapente sorti de je ne sais où? Les deux ailes tombent, les pilotes tirent leur parachute et terminent toutes les deux dans la falaise Est du Lanfont. Plus de peur que de mal, le parpentiste n'a rien et le pilote de rigide s'en tire avec une fracture à l'épaule.

Troisième jour, deux rigides (un anglais et un Suisse) se percutent sur le Roc des Boeufs, deux parachutes, ils tombèrent du côté Est de la crête, pas de bobos, juste du matériel....   

Dernier jour, nous volions sur le Lachat de Thônes dans du zéro positif en attente de la pompe salvatrice, lorsque j'entendis un grand crac dérrière moi. Mon premier reflexe aura été de visualiser mon aile, le bruit fut si proche que je pensais avoir perdu un morceau. En fait c'est un rigide qui avait percuté de face la falaise, il glissa et repris son vol avec son pilote inerte pendu dans le harnais, après quelques tours très lent il s'écrasa dans la ravine au fond de vallée. Le pilote Japonais décéda dans la collission, nous l'apprîmes plus tard. Ce fut le pont final de cette compétition, que la paix soit avec lui... Je rends hommage a cette équipe Japonaise qui aura su être digne et forte dans ces moments là.

Si l'on regarde avec du recul, cette série d'accidents, ils auront eu lieu non pas dans les moments chauds du départ ou dans les grandes grappes lors des starts mais plutôt dans des phases du vol où les pilotes n'étaient pas très nombreux. Serait-ce du a une sorte de relachement après les moments intenses vécus juste précédemment ou peut-être à la décompression des pilotes a certains moments dans la course? Le niveau d'entrainement de certains est-il faible pou pas assez élevé pour ne pas rester concentré tout au long de l'épreuve. Il y a certainement quelque chose à creuser ici. La présence des parapentistes aura probablement participé au stress ambiant, et il faudrait vraiment organiser une information vers ces pilotes souvent inconscient des dangers qu'ils courrent et qu'ils font courir aux autres.

 

Nous n'aurons pas pu attérrir au Pâquier comme prévu, nous y avons néanmoins été pour la cérémonie de remise des médailles. Merci à la Mairie d'Annecy pour l'acceuil chaleureux qui nous a été donné et surtout merci à Jean-Louis Débié sans lequel ce championnat n'aurait pas eu lieu.

Podium-Class-Sport.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hommesvolantsdelorraine.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

manometre 15/07/2014 12:51

Bravo les gars de la HVL !